ISBN 978-2-88351-061-6
196 Seiten
2013
Format 15.5 x 22.5 cm
Broschiert

In den Warenkorb

SFr. 28.00 / € 22.00

Exercer un jugement professionnel sur les acquis de l’expérience : le parcours initiatique d’un jury de validation

Sandrine Cortessis

Produire collectivement un jugement professionnel sur les acquis expérientiels des candidats et le communiquer publiquement, sont au coeur de l’activité des jurys de validation des acquis de l’expérience. Le travail du jury consiste à élaborer une décision collective souveraine débouchant ou non sur une certification. L’activité de production du jugement suppose une activité discursive à caractère argumentatif. C’est donc cette activité collective de communication, d’interprétation et d’argumentation conduisant à la conclusion de la décision qui est interrogée et analysée dans cet ouvrage. Comment se construit l’accord entre les membres du jury ? Les opinions des jurés de VAE sont-elles à considérer comme purement subjectives ou peut-on leur attribuer des critères de rationalité ? Le dispositif de VAE suppose la rencontre de deux activités, celle des jurés, mais également celles des dépositaires de l’expérience, les candidats, appelés à démontrer la valeur de leurs acquis. Face aux jurés comment les candidats s’y prennent-ils pour valoriser leurs expériences personnelles et professionnelles ? Quels candidats sont jugés les plus convaincants ? La partie empirique de cet ouvrage se centre sur des actes souvent couverts de la discrétion attribuée aux opérations de jugement en général et de la délibération des jurys en particulier. Cette contribution tente de relier des problématiques d’évaluation en formation et dans le champ du travail, en se centrant sur des activités qui articulent une attribution de valeur à une appréhension de l’action ou de la personne.

Autoren/Herausgeber

Sandrine Cortessis est Senior Researcher à l’Institut Fédéral des Hautes études en Formation professionnelle. Elle travaille actuellement dans un champ de recherche spécialisé sur les questions de validation des acquis de l’expérience et d’analyse des activités de travail. La thèse dont cet ouvrage est issu a été dirigée par Guy Jobert et a été soutenue en 2010 au Conservatoire National des Arts et Métiers à Paris.