ISBN 978-2-88351-021-0
476 Seiten
1999
Format 15.5 x 22.5 cm
Broschiert

In den Warenkorb

SFr. 59.00 / € 39.30

Globalisation, néo-libéralisme et politiques publiques dans la Suisse des années 1990

André Mach

Au cours de ces dernières années, la Suisse n’a jamais connu dans une période aussi courte autant de réformes de ses politiques sociales et économiques. S’il est encore difficile de mesurer la portée de ces changements, il y a fort à parier que les historiens du siècle prochain qui se pencheront sur de la période des années 1990 mettront en évidence l’ampleur de ces changements. Leur origine renvoie bien sûr à des facteurs «structurels», telles les pressions émanant de l’environnement international (accélération de la construction européenne et libéralisation des échanges économiques à l’échelle mondiale) ou la forte progression du chômage. Mais, elle renvoie également aux impulsions politiques données par des acteurs internes en faveur de la «revitalisation» de l’économie suisse qui ont joué un rôle central dans l’orientation de ces réformes.

Pourquoi et comment la «globalisation» et la construction européenne influencent-elles les politiques économiques et sociales de la Suisse? En quoi les facteurs politiques internes jouent-ils encore un rôle important dans ces processus? Quels sont les acteurs politiques importants? Telles sont quelques-unes des questions auxquelles répond cet ouvrage, regroupant des travaux d’étudiant(e)s avancés en science politique de l’Université de Lausanne.

Autoren/Herausgeber

André Mach, né en 1968, licencié en sciences politiques de l’Université de Lausanne et diplômé de l’IDHEAP, est assistant à l’Institut d’études politiques et internationales de l’Université de Lausanne. Actuellement boursier du FNRS au Wissenschaftszentrum für Sozialforschung, Berlin, il travaille sur une thèse de doctorat portant sur certaines réformes économiques et sociales dans la Suisse des années 1990.